Produits self-care

Les produits self-care sont des produits disponibles en vente libre en pharmacies. Il s’agit des médicaments d’automédication, des dispositifs médicaux de self-care et des compléments alimentaires. Les patients peuvent les utiliser de leur propre initiative pour gérer leur santé. Leur ‘bon usage’ contribue à diminuer de manière substantielle le coût sociétal de la maladie.

Le patient d’aujourd’hui & et le self-care

Dans les soins de santé du siècle dernier, le patient se pliait au schéma de traitement qui avait été défini par son médecin et délivré par son pharmacien. L’apport personnel du patient était pour ainsi dire inexistant. Cela a totalement changé au cours de la dernière décennie ; de plus en plus souvent, le patient prend lui-même sa santé en main. Dans ce contexte, les produits de self-care remplissent un rôle croissant. Et tout indique que cela ne fera qu’augmenter encore dans l’avenir.

7 pillars

Source: Consumer Health Products Canada

 

Medaxes ne voit pas l’utilisation des produits self-care comme une fin en soi, mais plutôt comme la dernière pierre à l’édifice d’un processus dans lequel le patient gère lui-même sa santé. Tout d’abord, les patients d’aujourd’hui sont bien informés. Par la connaissance de soi et une meilleure compréhension, le patient est désormais davantage capable de surveiller sa propre santé et éventuellement de reconnaître les symptômes d’une maladie. Le patient veille davantage à faire assez d’exercice physique, fait attention à ce qu’il mange, adopte des comportements hygiéniques et évite consciemment les habitudes malsaines, comme fumer. Lorsqu’il estime que ces étapes ne livrent pas de résultats suffisants, il peut alors recourir aux produits self-care.

Self-care et soins de santé accessibles

Medaxes est convaincue que le self-care – à condition qu’il soit soutenu par une politique cohérente – peut jouer un rôle important à l’avenir pour le maintien de soins de santé durables et accessibles pour chacun. Cela revient à responsabiliser le patient et le consommateur, et de lui donner la force d’agir de manière autonome en fonction de sa santé, de ses intérêts personnels et de ceux de la société. Un self-care bien encadré permet de diminuer la pression sur le reste de la chaîne de santé et de diminuer les dépenses de remboursement des médicaments. En outre, le patient dégage ainsi lui-même du temps et de l’espace pour des personnes ayant besoin de soins plus spécialisés ou aigus.

Le ‘switch’ OTC

Le switch-OTC* peut constituer une partie importante de cette approche. 80% de la consommation de médicaments est associée à un coût de remboursement. Un ‘switch’ vers un médicament OTC, qui est bien fondé scientifiquement et politiquement bien encadré, peut générer un gain important d’efficience pour l’assurance maladie. 

*Une prescription pour ce médicament n’est plus nécessaire et il est disponible en vente ‘libre' dans la pharmacie. 

/sites/default/files/styles/banner/public/2018-04/jeff-sheldon-2556-unsplash.jpg?h=1c102178&itok=EZAivoNe